Pouvons-nous changer nos habitudes ?

ChainesbriseesLe cerveau humain est initialement programmé pour économiser de l’énergie et façonner des habitudes lui permettant de travailler moins. Ainsi les habitudes, qui sont des choix et des actions que nous reproduisons inconsciemment, vont lui permettre de s’économiser.

Exécuter certaines tâches du quotidien, machinalement, permet à notre cerveau et à notre corps de consacrer notre énergie à des activités plus intéressantes et plus valorisantes. Et c’est tant mieux, car ces routines phagocytent environ 40 % de notre temps.

Chaque habitude suit une boucle neurologique divisée en trois parties : un signal, une routine et une récompense.

Un signal : le moindre stimulus perçu par notre cerveau peut activer une routine (un déclencheur tel qu’un endroit, le temps, un état émotionnel, des personnes, un comportement).

La routine : c’est l’action déclenchée en réponse au signal. Elle peut être physique, mentale ou émotionnelle.

La récompense : elle renforce le lien entre le signal et la routine. Si celle-ci trouve satisfaction, notre cerveau va la garder l’assimiler pour le futur.

Nous débarrasser de nos mauvaises habitudes n'est pas facile, et malheureusement il nous arrive de rechuter. Nous laisser porter par nos bonnes « vieilles habitudes » est tellement plus agréable, car elles nous rassurent, même si elles nous bercent de promesses mensongères.
(Source : SAPIENS – janvier 2017)

Rappelons que nos habitudes s’inscrivent au niveau de notre Inconscient. Il correspond à notre automate intérieur qui favorise la facilité et le plaisir au profit de la routine. Mais rassurez-vous une habitude peut être changée. La prise de conscience de ce mécanisme inconscient ainsi que de vos capacités de changement vont favoriser de nouvelles règles de conduite.

La clé de votre réussite se trouve dans votre intention honnête et sincère envers vous-même à vouloir changer. Néanmoins si vous décidez de faire quelque chose par contrainte et non par choix, votre volonté va se fatiguer très rapidement par un sentiment de contrariété ou de frustration. Il est en effet plus agréable de s’autoriser un changement que de s’interdire une vieille habitude.

Dans une démarche thérapeutique pour changer d’habitude, tout thérapeute, ou coach, vous posera des questions vous aidant

  • à formuler votre besoin de façon claire et positive,
  • à débusquer ce qui pourrait vous empêcher de réussir,
  • à découvrir vos ressources latentes,
  • à créer la maquette de votre changement.

Par ce biais, l’Inconscient est prêt à lâcher prise et à vous accompagner dans la réalisation de votre changement.

« Le meilleur moyen de se préparer à atteindre un objectif, c’est de s’imager qu’on l’a déjà atteint. » 
Dominique Glocheux