La sagesse de notre corps

Main_papillonChaque cellule de votre corps consent à oeuvrer pour le bien-être de l'ensemble. Si c'est nécessaire, elle mourra pour protéger le corps. L'égoïsme n'est pas une option, même pour ce qui est de la survie propre d'une cellule.

Lire la suite du billet...

Y a-t-il une prédisposition au bonheur ?

CoeurSelon les chercheurs, notre capacité à être heureux dépend pour 50% de la génétique. En effet, si nos parents n’étaient pas heureux, nous avons plus de risques de ne pas être heureux non plus. A cela, il faut également rajouter les influences subies pendant l’enfance.

Lire la suite du billet...

La plasticité du cerveau

Neurones

Depuis quelques années déjà il est question de la neuroplasticité du cerveau. Cela signifie que le cerveau a la capacité de créer de nouveaux circuits neuronaux. Un handicap suite à un AVC, ou un schéma comportemental tel qu’un TOC, ne sont donc plus immuables.

Lire la suite du billet...

Etes-vous chanceux ?

ChanceEtes-vous de ceux qui croient en leur bonne étoile ?
Le Dalaï Lama a écrit : "Il n'y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile. Il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel."

Lire la suite du billet...

Un intérêt grandissant pour l'Hypnose

Hypnose

Alors que l'hypnose était tombée en désuétude, elle connaît un regain d'intérêt depuis une dizaine d'année. Bien que déjà utilisée en chirugie dès le milieu du XIXe siècle pour l'amputation de membre ou dans le cas de mastectomie, elle a été reléguée aux oubliettes avec l'apparition de la sédation par chloroforme. La vocation psychothérapeutique intrinsèque à l'hypnose, comprise et développée dès 1891 par le Dr Hyppolite Bernheim, médecin français, avait également été décriée. Il a fallu attendre le célèbre psychiatre Erickson pour redonner à l'hypnose ses lettres de noblesse.

Lire la suite du billet...

Fil RSS des articles de cette catégorie