Y a-t-il une prédisposition au bonheur ?

CoeurSelon les chercheurs, notre capacité à être heureux dépend pour 50% de la génétique. En effet, si nos parents n’étaient pas heureux, nous avons plus de risques de ne pas être heureux non plus. A cela, il faut également rajouter les influences subies pendant l’enfance.

Les neurones miroirs sont responsables de la façon dont les enfants apprennent de nouveaux comportements par l’observation de leurs parents. Grâce à l’IRM les chercheurs ont découvert que les neurones d’un enfant reflètent les émotions des adultes qui l’entourent, ce qui amène l’enfant à ressentir vraiment ce que ses parents ressentent. Un enfant entouré d’adultes malheureux va développer un système nerveux programmé pour la tristesse.

Mais cela n’a rien d’immuable parce qui ni le cerveau, ni les gènes, sont des structures figées. La plasticité du cerveau est une réalité désormais confirmée. Chaque fois que nous faisons le choix d’être heureux, nous adressons de nouveaux signaux à notre cerveau et contribuons ainsi à sa reconfiguration.

Lorsque nous nous racontons à longueur de temps des histoires ou des vieux souvenirs qui suscitent la tristesse nous renforçons naturellement notre sentiment de victime, mal-aimé ou malchanceux. Mais de telles croyances peuvent être remplacées.

Les chercheurs ont découvert qu’un travail d’introspection (hypnose, méditation) active le cortex préfrontal, le siège de la pensée supérieure, et stimule la libération de neurotransmetteurs, comme la dopamine, la sérotonine, l’ocytocine et les opiats du cerveau. Chacun de ces produits chimiques se trouvent naturellement dans le cerveau et correspondent à un aspect particulier du bonheur.

Le fait de devenir conscient de nos blessures, celles-là mêmes qui nous écartent du bonheur, et d’entreprendre de les soigner, vient encore favoriser l’action bénéfique de ces neurotransmetteurs générateurs de bien-être.

Des techniques existent en Hypnose Humaniste pour soigner les blessures passées et ainsi se donner toutes les chances d’avancer sur la voie du bonheur.